28/03/2004

reste à comprendre

>pour toi, qui vit au numéro 9<


Résister à la tentation
de l'indicible solution
mes traces sont sans pression
 
mon sang, un poison
il ne me reste que toi
pour éponger mes illusions
 
te dire que je n'ai pas été entier
te dire que je ne me ressemblais pas
te dire que je suis passé à côté
te dire que je ne nous ai pas affronté
 
et te dire que tu m'as tant montré
reste près de moi
des mots interdits
des pensées à cacher
ce qui ne peut se savoir
 
que reste-t-il de nous deux
 





17:37 Écrit par Youri | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Commentaires

............. et c'est trop tard

Écrit par : carole | 29/03/2004

............... pour recommencer la même histoire!
j'essaie désepérément de te mettre en lien sur mon site, mais je n'arrive pas à mettre des liens...ça bug!!!

Écrit par : Youri | 29/03/2004

Il n'est pas si tard On a tous eu besoin d'aimer au moins une fois pour se sentir bien. Mais une fois qu'on a eu mal, vraiment mal, tout ne peut que devenir un mieux. Et une fois que l'on se sent bien à nouveau, que la vie reprend un goût, une arôme épicée et des couleurs qui jurent, on peut tout simplement choisir d'aimer.

Écrit par : Lisa | 25/04/2004

Les commentaires sont fermés.