20/04/2004

Blanc de vie

Habitué aux mêmes airs
les autres sont ailleurs
Usé de toutes ces histoires
Sans fin, semblant de vie
 
Perdu dans ma mémoire
tu te sens bien, protégée
Jusque quand faudra-t-il respirer
Les idéaux cassés, éprouvés
 
Encore essayer
 
 
 
 

22:34 Écrit par Youri | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

... trace et méandre

Écrit par : cbj | 21/04/2004

beau très beau texte
c'est tout simple
superbe texte

Écrit par : carole | 21/04/2004

Les commentaires sont fermés.