20/06/2004

Cils en cieux

Elle marchait le long du fleuve
Souriant aux vents, deux grands yeux
Je me suis éloigné de ces étranges
Tendant les doigts, effleurant sa peau
 
Mes airs inachevés n'ont pas su la garder
Je me suis retourné
tu n'étais pas là
incapable d'inspirer

23:59 Écrit par Youri | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

De retour dans le monde réel... Et en toute beauté!

Écrit par : Lisa | 22/06/2004

s'il en creux heureux, très heureux de te relire

Écrit par : cbj | 25/06/2004

Les commentaires sont fermés.