26/06/2004

Passé mi-nuit

Au sommet de la vague
la rime dérape
Toutes ces rues
qui défilent sans air
Toutes ces filles
qui érodent ma terre
 

01:42 Écrit par Youri | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

filles toutes ces filles
qui ne savent plus quoi faire
pour se faire aimer
dans la clarté
et la pureté

Écrit par : carole | 30/06/2004

Les commentaires sont fermés.